Carnet de route

Caroux Toussint 2017

Le 13/11/2017 par Buffet Daniel

Petit effectif cette année pour la traditionnelle sortie de la semaine Toussaint, 2 vésuliens (Philippe et moi), Thomas (Vosges Saonoises) et (Fred : Bucalpin).

Philippe a loué un gite tout confort à Mons la Trivalle, à l'entrée des gorges d'Héric (pas besoin de prendre la voiture pour aller grimper).

Dimanche : temps maussade, grimpe à l’Arête des Triangles Une bonne heure d’approche par le sentier des Gardes. La voie se constitue de 8 dalles triangulaires qui forment autant de ressauts plus ou moins compliqués, à peu près une longueur de corde par triangle, pas d’équipement en place, escalade facile à protéger. Au sommet l’après-midi est à peine entamée, pourquoi ne pas continuer sur l’arête de Bartouyre, deux ressauts faciles (III et IV), un peu de bruine par moment et beaucoup de vent !

Lundi : Soleil, on prend la voiture pour aller à Colombières sur Orb, de là on rejoint Le secteur Madeleine, Bastion, Tour Verte, après une bonne heure de crapahut au milieu des châtaigniers. Phil et Fred partent dans la classique (5+, 6a en TA), le départ du Spigolo ne nous inspire pas, nous allons chercher l’arête du Bastionnet, nous mettons un certain temps (voire un temps certain) à trouver le départ (dièdre terreux et moussu !), 4 longueurs en TA très peu équipée, un spit et 3 pitons, la voie louvoie, sur cette large arête (ou plutôt « croupe ») de quoi avoir pas mal de tirage, ce qui n’a pas manqué. Une voie qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable, d’ailleurs elle n’est pas répertoriée dans camp to camp.

Mardi : Nous partons en direction des Aiguilles, Phil et Fred  au Rieutord, Thom et moi arête des Charbonniers et dans la foulée arête  Deplasse. En une heure nous atteignons le pied des Charbonniers, Phil et Fred continuent en direction du Rieutord. Nous attaquons l’arête moitié longueurs, moitié corde tendue dans des passages de 3 et 4. A midi nous sommes au sommet, pause casse-croute, on rejoint le départ de la Deplasse en remontant un ravin abrupt, à 14 heures on part dans le grand dièdre qui donne accès à l’arête, on enchaine les longueurs en 3 et 4 sur un gneiss magnifique en posant de temps en temps coinceurs ou sangles sur becquet ou arbustes. A 16 heures 30 on est au sommet (970 m), trouver le rappel pour descendre à la brèche et retrouver le sentier sur le plateau. Ne pas rater le sentier bleu, puis le rouge et enfin le sentier des Gardes, nous n’arriverons pas avant la tombée de la nuit et il faudra sortir la frontale.

Mercredi : Philippe souhaite découvrir un secteur qu’il n’a pas encore fréquenté, le secteur Bassels, secteur équipé. Une heure et demie d’approche comme d’hab. (sans trop de dénivelé). Jolies voies sur un rocher magnifique, mais ce ne sont pas les cotations calanques !

Jeudi : le Minaret arête nord partiellement équipée, marche d’approche raisonnable (trois quart d’heure), belle voie, un petit rappel et redescente dans un ravin très escarpé et humide (pose de main courante)

Pour une fois nous rentrons de bonne heure et pouvons aller déguster (et acheter) le vin de la coop locale au stand tenu par la propriétaire de notre gite.

Vendredi jour du départ, nous irons grimper au rocher Georges Vergues, secteur équipé au bord de la route qui monte au hameau d’Héric, très beau rocher, voie de plusieurs longueurs, Philippe inaugure la nouvelle sortie à droite du dièdre rouge qui ne figure pas dans le topo : 5c, 6a ?

Et malheureusement c’est l’heure de rentrer en Haute Saône. Superbe séjour, très beau terrai d’aventure. merci Philippe.






CLUB ALPIN FRANCAIS VESOUL
MAISON DES ASSOCIATIONS
BUREAU N° 11
53 RUE JEAN JAURES
70000  VESOUL
Permanences :
Le jeudi de 20h45 à 22h
Activités du club
Agenda